Le point sur l'UHD/4K
   aucun commentaires
Le point sur l'UHD/4K

Le point sur l'UHD/4K

Pas de source, mais un upscale FHD vers UHD
Alors que les premiers téléviseurs UHD/4K ont commencé à pointer le bout de leur nez il y a un an, les sources ne sont toujours pas disponibles. Les fabricants jouent la carte de la mise à l'échelle des sources Full HD, provoquant comme un étrange arrière-goût de déjà-vu...

Après plusieurs années de bons et loyaux services, le Full HD (1920 x 1080 px) utilisé dans le Blu-ray actuel va progressivement passer la main à l'UHD/4K (format cinéma). Cette nouvelle définition est quatre fois supérieure à celle du Full HD. Elle permet ainsi d'afficher une image de 3840 x 2160 px, ou encore 4096 x 2160 px pour le format cinéma.
Les téléviseurs UHD Samsung s'en sortent donc très bien en Full HD. On pourrait penser que la mise à l'échelle dégrade légèrement l'image lors de la conversion, mais non, pas du tout sur cet exemple. Pour comparer le rendu, nous avons mis côte à côte deux téléviseurs haut de gamme Samsung. L'un est un UE65HU8500, le fer de lance UHD du Coréen et l'autre est le UE65H8000, une version équivalente, mais en Full HD.

Après adaptation de l'image Full HD au format UHD, le rendu du HU8500 est quasiment identique à celui du H8000. Si nous n'avons pas constaté de dégradation. La plus grande finesse de la matrice de points — en 8 millions de pixels pour l'UHD au lieu de 2 en Full HD — est visible à courte distance. Sur l'extrait en 100 %, l'écran Full HD laisse apparaître très clairement ces pixels bordés de gris, réduisant la blancheur de la carte quand on la regarde de très près. L'écran UHD s'en sort alors mieux sur les détails, avec par exemple une graduation plus contrastée sur le compas et des lignes sur la carte qui se distinguent mieux du fond. Toutefois, lorsque l'on se recule de l'écran, les images redeviennent très vite très similaires, si ce n'est identiques. Le gain ne sera donc perçu qu'à très courte distance de visionnage. C'est toujours intéressant pour ceux qui sont du genre à regarder l'image avec 2 mètres de recul.

Attention, les tests ont été réalisés avec des téléviseurs Samsung haut de gamme. Même si pour passer du Full HD à l'UHD il suffit de doubler les pixels, un minimum de traitement d'image doit y être appliqué. Samsung, pour sa part, passe par quatre étapes avant d'afficher l'image : analyse de l'image, réduction du bruit, mise à l'échelle et, enfin, amélioration des détails. On ne peut donc pas garantir que tous les modèles UHD seront logés à la même enseigne. S'il est peu probable que certains téléviseurs apportent plus de piqué à l'image via une mise à l'échelle, il est en revanche parfaitement possible qu'un mauvais upscale puisse la dégrader.

Laisser un commentaire

* Nom:
* Email: (Non publié)
  Site Internet: (Site url avec http://)
* Commentaire: